Les étapes du deuil, et si on en parlait ?

photo-paysage-chemin-pierre-plage-ocean

Sommaire de l'article

Bonjour à tous,

Dans ce nouvel article, je souhaite aborder avec vous les étapes du deuil qui peut être un long chemin. En effet, le deuil peut se composer, ou se décomposer, en plusieurs phases. J’évoquerais, ici, quatre auteurs qui parlent de ce cheminement. En seconde partie, je développerais cette traversée qui n’a rien de désertique. 

1 – Quelles sont les étapes du deuil ?

On trouve pléthore de personnes, connues ou inconnues, qui parlent sur la toile ou, dans des livres, des étapes du deuil. Voici à mon sens quelques livres qui valent le détour.

Dr Christophe Fauré à travers son livre “Vivre le deuil au jour le jour” décompose le processus de deuil en 4 grandes étapes :

  • La phase de choc/sidération
  • La phase de fuite/recherche
  • La phase de déstructuration
  • La phase de restructuration

Pour aller plus loin je vous partage une conférence qui porte le nom de son ouvrage : Christophe Fauré – Vivre le deuil au jour le jour

Le docteur Michel Hanus dans son livre “Les deuils dans la vie” nous parle du déroulement clinique du deuil qui passe par ces 3 grandes étapes : 

  • Le début marqué par un état de choc.
  • Le cœur du deuil qui se traduira par un état dépressif.
  • La terminaison.

Retrouvez son ouvrage aux éditions Décitre.

Elisabeth Kübler-Ross dans son livre “On Death and dying” ou “Les derniers instants de la vie” en français nous parle de 5 étapes :

  • Le refus/l’isolement.
  • L’irritation.
  • Le marchandage.
  • La dépression.
  • L’acceptation.

J’ai également beaucoup entendu parler de William Worden qui nous parlera non pas de phases mais de tâches, qu’il considère au nombre de quatre :

  • Accepter de la perte.
  • Gérer de la douleur.
  • S’adapter à ce nouvel environnement sans “l’autre”.
  • Continuer à vivre en ayant trouvé une connexion avec le défunt.

Pour aller plus loin, voici un article en anglais qui pourrait vous intéresser, les 4 tâches du deuil selon William Worden

On notera des concordances entre les 3 premiers auteurs avec le refus associé à l’état de choc pour en arriver à la phase que j’appellerais “terminale” entre acceptation, terminaison et/ou restructuration.

Parmi les étapes que ces auteurs ont identifiées, et des expériences que j’ai vécues, je prends le parti de vous en citer à mon tour six étapes : 

😶 la sidération / 😭 la tristesse / 🤬 la colère / ⛔️ le refus / 😨 la peur de la perte / 🙂 l’acceptation

Dans ce chemin on pourra rencontrer : 

  • La sidération, qui sera la première étape pour moi. L’événement que l’on nous apprend la déclenche, c’est un choc initial. Une rupture se crée.
  • Arrive ensuite très vite la tristesse, elle vient avec de grosses valises pour essayer de s’installer.
  • La colère peut se joindre à la sidération et la tristesse, mais dans certains cas elle pourra également ne pas être conviée 😉.
  • Le refus, il va souvent de pair avec la sidération, puisqu’en fait, ce qu’on nous annonce n’est juste pas possible et il est bien plus facile de le refuser que de l’accepter.
  • La peur de la perte. Elle va chercher des signes, garder des objets, ne pas penser pour que cela soit arrivé. Également en parler sans cesse, mettre des photos partout…
  • Puis viendra l’acceptation. La phase ultime pour moi, celle où l’on ressent de l’apaisement, celle où l’on peut parler de ce que l’on n’a plus sans pleurer. C’est surtout celle où nos pas se tournent vers l’avenir plutôt que vers le passé.

2 – Les phases du deuil, qu’est-ce qu’on peut en dire ?

Il est clair que faire son deuil nous transforme à tout jamais. Son processus nous fera cicatriser avec, selon ce qu’on y aura apporté, une cicatrice qui sera plus ou moins harmonieuse.

Cette cicatrisation va se faire à travers les phases qui vont durer plus ou moins longtemps selon les personnes. Le deuil est propre à chacun. Il dépend de la relation que l’on avait avec la personne, l’objet, voir la situation. En termes de durée, on parlera néanmoins de mois plutôt que de jour, voire même d’années. Ces étapes se succèdent ou ne se succèdent pas. Il pourra également y avoir des sauts de l’une à l’autre et certaines fois on pourra également évoquer des reculs dans une phase que l’on pensait avoir passé.

Aucun moyen de faire marche arrière, la mort frappe et on doit s’accoutumer à ce qu’elle nous laisse ou plutôt ne nous laisse pas. Ces pauses dans nos vies, sont des moments de transitions. On va devoir apprendre à gérer différemment certaines situations. En fait, ce sera toute notre vie “d’après” qui sera différente.

marche-étapes-deuil

J’ai envie de faire une comparaison avec les escaliers. On va gravir les marches pour arriver au sommet. Ici on va traverser le deuil en franchissant des étapes. Comme pour les escaliers on peut les monter doucement, une à une, ou alors 2 à 2 voire même en courant. Une fois en haut, on arrive forcément moins serein mais on finit toujours par arriver 😉. Il restera possiblement à savoir si on veut faire des paliers. Là encore rien de défini à l’avance. On n’est pas obligé de faire comme celui d’à côté non plus 😉. 

Chaque étape du deuil, mais également chaque deuil, doit se vivre au fil du temps.  Rien de normal ou d’anormal. Cela dépend de la personne qui a besoin plus ou moins de temps pour encaisser cette nouvelle, la digérer, la rejeter ou pour l’accepter. Il arrive un moment dans ce que l’on vit où l’on va se sentir vraiment seul même entouré de sa famille ou de ses amis ; on n’arrive plus à en parler, car on pense qu’on dérange… Si vous ressentez ce sentiment sachez qu’il existe des soutiens extérieurs. Je vous encourage à franchir ce pas qui ne pourra vous être que bénéfique.

Avez-vous traversé une ou plusieurs de ces phases du deuil ? Êtes-vous encore actuellement dans l’une d’entre elles ? 

Cet article vous à plus ? Lisez l’artcile sur le don du corps à la science ou le deuil de notre animal de compagnie.

Laissez-moi vos commentaires, je ne manquerais pas de les lire pour vous répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *