Podcast 15 – La nécessité d’être bien chez soi

photo-casque-ecouteur

Sommaire de l'article

Bonjour à tous,

 

Cette semaine, je vous partage une très belle découverte par AGYdéco qui s’inscrit dans notre envie de mieux être au quotidien.

 

C’est qui AGYdéco ? Il s’agit d’Agnès PODSADNY qui commence très tôt cette passion, car dès l’âge de 12 ans, elle tombe dans la dynamique de la décoratrice avec le réaménagement de la salle à manger de ses parents entre nouvelle tapisserie et meubles déplacés. A partir de là s’enchaînent de multiples activités telles que le dessin, le modelage, le bricolage, les dessins de mode, l’école d’arts plastiques, la peinture en trompe-l’oeil. Avec ses études de décoration en poche, elle travaille plus de dix ans en tant que décoratrice, puis encore dix ans en communication visuelle dans un milieu culturel. Et c’est en 2017 que la décision de laisser libre cours aux passions prend vie avec la création de AGYdéco.

Vivre en harmonie avec vous, nous, c’est aussi vivre et surtout vivre en harmonie avec son habitation. Car il s’agit du lieu où l’on passe le plus clair de notre temps alors comme s’y sentir bien si on ne se l’approprie pas. Pour moi, il s’agit d’une des étapes premières si ce n’est pas l’étape initiale à l’entrée dans un lieu. Prendre son temps pour le voir, l’observer, l’imaginer différemment… se l’approprier. On y mettra tout son cœur, toute son âme, toute une énergie. Et cela pourra s’étendre avec son lieu de travail, pour se sentir bien, il convient de s’approprier les lieux.

Malheureusement le deuil brise notre harmonie, psychique, physique, intérieure, extérieure… Ce lieu que nous avions fait pour être commun à notre bonheur n’est plus celui que nous connaissions. Il restera pendant un certain temps un refuge de notre peine avant de pouvoir y revivre sereinement. Alors pourquoi ne pas se le réapproprier ? Pourquoi ne pas lui donner une seconde vie ? Car c’est bien ce que nous allons devoir vivre, nous aussi, une seconde vie.

Je vous laisse profiter de ces 6 minutes de douceur : la nécessité d’être bien chez soi

J’aime les formats courts et cela reste toujours très agréable à suivre et facile à écouter. Partagez-moi vos commentaires sur ces podcasts et permettez-moi également, si vous le souhaitez, de partager d’autres sources de podcasts que vous auriez envie de faire connaître auprès d’autres personnes. Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *