Citation de Mme Roosevelt

photo-ELEANOR-ROOSEVELT

Sommaire de l'article

Bonjour à tous

Nouvelle citation de cette grande dame qui m’inspire. Aujourd’hui elle parle de ce que nous acceptons implicitement et que nous réfutons bien souvent. Qui n’a jamais pointé un doigt accusateur vers quelqu’un d’autre en disant “c’est toi qui me demande de faire ça!”. Bien sûr il y a la demande et ensuite il y a la réponse à la demande

Aujourd’hui je vous partage une autre citation  d’Eleanor Roosevelt 

“Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement”

en version originale : “No one can make you feel inferior without your consent”

Eléanor roosevelt

1 – Biographie et autres ressources sur le site

Découvrez sa biographie à travers cet article, mais aussi une autre citation d’Elénaor Roosevelt sur l’acception.

2 – Discussion autour de la citation 

Cette citation parle d’un choix, d’un consentement, de l’accord que l’on donne de manière verbale ou non verbale mais néanmoins de notre approbation. Souvent nous sommes nos propres bourreaux faute de savoir comment faire autrement. “Nous faire sentir” vis à vis de qui ? Se sentir inférieur ne veut absolument pas dire que nous le sommes. Encore une fois, tout est question de perception. Et c’est là que le “qui ne dit mot consent” prend tout son sens.

Il est néanmoins intéressant de se rendre compte que cette citation n’aurait pas le même impact si l’on remplaçait, par exemple, “inférieur” par “magnifique”. 

“Personne ne peut vous faire sentir magnifique sans votre consentement”

Déjà, si je me sens magnifique c’est parce que je le décide pour moi, je le vois en me regardant, je fais le choix d’être magnifique et ce choix je l’accepte également du reste du monde. Tout reste une question de choix, de perception de la situation. Qu’est-ce qui importe ce que moi je ressens ou ce que les autres veulent me faire ressentir ? La situation peut être triste est-ce que j’ai le devoir, l’obligation de pleurer pour autant ?

Que vous inspire cette citation ? Au plaisir de lire vos commentaires

Sources :  Wikipedia / Nos pensées / L’internaute.fr / SFCD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *